Un magazine de nouvelle génération

Bon à Savoir se distingue par son dynamisme, son utilité et son grand esprit pratique. La qualité de ses services et sa crédibilité en ont fait un titre de référence sur le marché des médias. Les produits et les prestations présentés dans cet écrin profitent évidemment de cette notoriété avec une rare intensité.

Nombre d'annonces limité pour plus d'attention

Bon à Savoir parait 11 fois par année, le magazine compte 32-48 pages. Son objectif est de proposer un mélange équilibré de rédactionnel et les annonces. L'information diversifiée qu'il contient permet de canaliser l'attention du lecteur sur les différentes annonces. Tout comme la durée de lecture, supérieure à la moyenne, contribue à l'impact de la publicité.

Notre atout: l'indépendance rédactionnelle

La rédaction de Bon à Savoir tenant à conserver une totale liberté face aux annonceurs, il n'est pas possible d'introduire des concepts tels que les relations publiques ou le publi-reportage. Ce magazine se nourrit de l'actualité. Il n'est donc pas, non plus, possible d'obtenir au préalable un plan des sujets abordés. Les souhaits de placement seront exaucés dans la mesure du possible.
La haute crédibilité dont jouit Bon à Savoir exige une séparation claire entre les contenus rédactionnels et les annonces. Cette structure profite certainement à tous les produits ou prestations de qualité offrant un rapport prix/prestation intéressant.

 

REMP 2018-2 

Les Suisses apprécient les magazines de consommateurs, comme le montrent les résultats de la dernière étude MACH Basic 2018-2 de la REMP. K-Tipp et Bon à Savoir sont de loin les journaux sur abonnement les plus populaires dans leur langue respective : ils réunissent à eux deux plus de 1,24 million de lecteurs dans notre pays.

Dans le détail: K-Tipp (856'000 lecteurs), Bon à Savoir (388'000 lecteurs).
À titre de comparaison: Beobachter (823'000), Schweizer Illustrierte (580'000), Schweizer Familie (577'000).

Les chiffres de la REMP sont également très réjouissants pour K-Geld: avec plus de 232’000 lecteurs, le titre est clairement le leader des magazines financiers.

Gesundheitstipp est le seul magazine de santé indépendant à avoir 441 000 lecteurs.

Avec 61'000 lecteurs, le magazine culturel Kulturtipp est le titre culturel le plus lu en Suisse.

Ces chiffres montrent que notre volonté de parier sur un journalisme de qualité est payant et que la crédibilité de nos titres est leur capital. Une crédibilité et un environnement qualitatif qui profite aux produits et services de nos annonceurs.

INTERESSÉ?

Ki Media Sàrl
c/o Editions Plus
Avenue de la Rasude 2
Case Postale 150
1001 Lausanne

Téléphone direct:  021 310 18 21
Mail: cyril.anken[at]kimedia.ch